Aéroport Roland Garros de la Réunion, un nouveau visage en 2022

L’extension de l’aéroport Roland Garros constitue un enjeu majeur pour le développement de La Réunion. Elle permettra de traiter dans les meilleures conditions un trafic aérien en progression constante, tout en renforçant l’image européenne et moderne de l’île. Le projet, qui aboutira en 2022, affirmera également l’identité tropicale de la destination.

Plateforme européenne

Département d’Outre-Mer, La Réunion assure une forte présence française et européenne dans la zone indo-océanique. L’aéroport Roland Garros accompagne son essor économique et touristique depuis plusieurs décennies. Le développement de la plateforme fait l’objet d’une concertation permanente avec L’État et les collectivités locales, qui sont aussi actionnaires de la Société Aéroportuaire.

D’importants investissements ont été réalisés depuis 2011, notamment pour adapter les pistes aux avions de nouvelle génération et réorganiser les flux de passagers dans l’aérogare. Ces investissements se poursuivent, dans le cadre du plan stratégique Welcome 2017-2022. Un programme de 180 millions d’euros, dont 80 consacrés aux travaux d’extension de l’aérogare passagers, est prévu sur la période.

Aeroport Reunion Luxury Indian Ocean 2
Vitrine de La Réunion

En 2022, l’aéroport sera en capacité d’accueillir 3,2 millions de passagers par an, contre 2,4 millions aujourd’hui. Ses installations se conformeront aux nouvelles normes européennes en matière de tri et de contrôle des bagages, qui s’appliqueront à compter de septembre 2022. Le projet prévoit la construction d’un nouveau bâtiment, sur environ 20 500 m2 et trois niveaux, ainsi que l’agrandissement de l’aérogare actuelle. En parallèle, l’aéroport se dotera de nouveaux espaces de stationnement et les accès à la plateforme seront entièrement réaménagés.

Dans le cadre de cette opération, l’aéroport Roland Garros a également souhaité se doter d’une nouvelle vitrine affirmant et magnifiant l’identité de l’île.

Comme le souligne Marc Le Cam, architecte de l’AIA Life Designers (groupe français et international dont le projet a été retenu) : « Nous avons conçu un aéroport vivant, qui évoque La Réunion et ne ressemble à aucun autre, intégré dans son environnement et ouvert sur le superbe paysage des montagnes intérieures ».

L’ambition bioclimatique

La future aérogare sera conçue de manière bioclimatique, pour réduire les dépenses de climatisation tout en offrant une ambiance agréable et un excellent niveau de confort grâce à la ventilation naturelle. Il s’agira d’une première mondiale pour un bâtiment aéroportuaire de cette dimension en milieu tropical. Les deux parties de la toiture du nouveau bâtiment seront séparées par un canyon végétalisé permettant l’extraction de l’air intérieur. Une esplanade végétalisée sera créée devant l’aérogare dont les deux bâtiments seront reliés par des galeries pour faciliter de circulation de l’air.

L’aéroport de La Réunion Roland Garros se distingue depuis plusieurs années par son fort engagement environnemental. Depuis 2014, il est notamment certifié ISO 14001 et ISO 50001 pour son management de l’environnement et de l’énergie.

Aeroport Reunion Luxury Indian Ocean 3
Les chiffres-clés de l’extension
  • Début 2020 : démarrage des travaux
  • Juin 2022 : mise en service de la nouvelle aérogare
  • 40 banques d’enregistrement
  • 7 postes de contrôle de police et un dispositif de contrôle automatisé PARAFE
  • Salle d’embarquement de 4 000 m2
  • Salle de livraison des bagages de 3 880 m2

Par Brinda Venkaya Reichert