Les trois cocktails fétiches d’un voyageur du goût

C’est au Connoisseur, le bien nommé, que l’expérience de la Mauritian Touch opère… ou plutôt, la Oxenham Touch. Trois cocktails pour un plongeon dans l’univers magique de la mixologie.

Cet art du goût requiert un sens esthétique qui joue des coudes avec la passion du métier. Entre traditions et savoir-faire artisanal, la plus dynamique distillerie de rhum de l’île désaltère, à cet effet, connaisseurs comme néophytes avec une tournée générale de cocktails aux évocations exotiques.

Son alchimiste des saveurs, Mervin Appadoo, sommelier conseil et mixologue, nous renvoie à l’indicible aura de la marque Oxenham. Il joue la symbiose des bons ingrédients et du dosage adéquat selon les mets et moments de la journée. Et of course, le produit ad hoc pour assurer le succès de ses chefs-d’œuvre : le rhum Bougainville, au service de fins palais à la recherche aussi bien de sensations sucrées que de notes épicées.

Et, l’histoire des Mascareignes y résonne grâce au navigateur et naturaliste Louis-Antoine de Bougainville, qui a apporté ses lettres de noblesse aux bougainvilliers mais a aussi inspiré la marque. Ainsi, les découvertes du tournant du 18e siècle animent ce lieu qui exalte les saveurs et les talents locaux, tout en rappelant à ceux qui dégustent, qu’ils sont de plain-pied dans un 21e siècle qui shake.

Mervin, en grand showman, joue des couleurs comme sur une palette de peintre, et mixe dans un jeu de scène minutieusement calculé. Et le fruit de son art est élégamment présenté dans un verre… dont même la forme est une ode à la créativité. Le bon volume, le galbe parfait et la transparence étudiée sont un appel imminent à la dégustation. Pas de dilemme existentialiste sur le verre à moitié vide ou plein… Le vôtre sera parfaitement dosé.

Chez les mixologues aguerris, nul besoin de doppelgänger. Il y a de la place aussi bien pour les cocktails signature que ceux revisités sans complexe aucun… Artistes du bon goût, ils remettent à jour l’Espéranto tant fantasmé d’autrefois, et parlent tous à l’unisson une même langue : celle des papilles exaltées et des sens émoustillés.

Le contenant, le contenu, le jongleur des saveurs… Il ne reste plus qu’à y poser ses lèvres… avec modération, bien sûr.

Le Bar Lamp : à la fin de l’envoi, je goûte

Imaginé à Tokyo, au Bar Lamp, ce cocktail éponyme a été revisité à la mauricienne. Les mêmes ingrédients et dosages mais, outre la liqueur d’Amaretto Giffard et le jus de citron qui équilibre le tout, le rhum est un Bougainville blanc à la citronnelle et le jus d’ananas ne pouvait être que du Victoria. Se laissant apprécier en long drink dans un verre Cervoise, sa note finale sucrée prolongera la fraîcheur d’une belle journée d’été australe.

bar lamp Oxenham Luxury Indian Ocean
L’Étoile, la sensualité réincarnée

L’exaltation de la volupté ! Ce cocktail au doux velouté harmonise les extrêmes : le rhum Gold et ses saveurs de tabac ; la suavité du sirop de cannelle infusée 5 à 6 minutes ; le jus de pomme Squeeze It pour sa couleur et le bon équilibre entre douceur et acidité, et le peps du citron frais. De la glace vanille et une écorce d’orange sur le verre Salto plus tard, ce nectar gourmand sublimera à merveille la douceur d’une crème brûlée…

l'étoile Oxenham Luxury Indian Ocean
Kan Brilé : et si on osait ?

Ce cocktail étonne par sa coriacité ! Le Bougainvillier VSOP (vieilli 3 ans en fût de chêne ayant contenu du sherry) se marie avec virtuosité à l’étonnante amertume de l’Aperitivo Bitter, et au corsé du Carpano Dry Vermouth Rouge. Quant au léger aigre-doux du jus de limon, il arrondit l’ensemble. Aussi glamour que son verre Pyramide qui met en valeur la persistance de ses arômes, il incarne l’apéritif par excellence des soirées inoubliables.

kann brile Oxenham Luxury Indian Ocean

 

 

Par Brinda Venkaya Reichert