LUX* Resorts & Hotels : Tentez de remporter des séjours idylliques aux enchères

Dix ans, ça se fête… Et pour l’occasion, LUX* Resorts & Hotels gâte ses clients, en organisant une vente aux enchères de 10 séjours dans les destinations les plus exotiques du monde.

Les enchères, qui se déroulent sur le compte Instagram du groupe (@luxresorts) jusqu’au 28 octobre 2021, marquent les 10 ans de LUX* Resorts & Hotels et la tant attendu ouverture officielle du LUX* Grand Baie Resort & Residences, le 3 décembre 2021.

 « Nos hôtels jouent un rôle important au sein des communautés dans lesquelles ils sont situés. Avec la réouverture des frontières, nous voulions saisir cette occasion pour créer un lien entre les touristes et nos communautés », explique Paul Jones, CEO de The Lux Collective. 

Ces incroyables séjours seront donc offerts aux meilleurs enchérisseurs, débutant avec une mise de € 500 minimum. Cette démarche s’aligne avec la mission du groupe hôtelier : permettre à ses clients de vivre des expériences originales, authentiques et immersives. 

Une mission, que LUX* Resorts & Hotels, atteint avec brio depuis 2011. Assurer sa pérennité sur le marché local et international, a été possible grâce aux expériences inédites offertes par le groupe. Ainsi, les hôtels LUX* ont conquis le cœur de milliers de touristes.

Cette 10e bougie sera également l’occasion pour le groupe de contribuer à la création d’une société plus durable. La totalité des recettes des enchères sera reversée à des associations à but non lucratif qui collaborent avec les différents établissements dans le cadre de ce partenariat. 

Parmi ces ONG figure la Mauritian Wildlife Foundation, qui se concentre sur la conservation des espèces et des écosystèmes menacés à Maurice, la Thalassemia Society of Mauritius, qui soutient les patients atteints de Thalassémie et d’autres troubles hématologiques génétiques, Joie de Vivre, qui aide les enfants des écoles primaires des villages voisins en les impliquant dans des activités extrascolaires, en les alphabétisant et en les préparant aux examens essentiels et, entre autres The Good Shop, qui promeut une économie circulaire par le biais du prêt-à-porter d’occasion, la réutilisation des meubles et l’insertion professionnelle des personnes souffrant de handicap.