Petrusmok, la littérature mauricienne à la folie

Julien Glannes nous présente Petrusmok, un réjouissant espace culturel de littérature… au nom bien étrange !

«Depuis que l’hôtel Hennessy a été repris par le groupe Indigo en 2011, il est entré dans une démarche de valorisation de la culture et de l’art mauricien. »

Julien Gannes, manager de l’hôtel Hennessy, est l’initiateur du projet Petrusmok. Si son hôtel s’est déjà fait un nom au cœur de la nouvelle et déroutante ville d’Ébène, sa librairie commence tout juste à attiser la curiosité.  Celui ci se présente comme un petit boudoir cosy rempli de trésors mauriciens. Petrusmok est la première librairie à ne proposer que des livres écrits par des auteurs mauriciens ou aux propos liés à l’île Maurice. Une initiative fort louable, mais à l’intitulé bien étrange ! Petrusmok ? Comme le nom d’un roman de Malcolm de Chazal, ce monument de la littérature mauricienne. Un ouvrage magistral qui raconte comment les mystères de l’univers et de la vie sont inscrits dans les montagnes et les rochers de l’île Maurice. En entrant dans la librairie du Hennessy, vous tomberez sur un exemplaire original de Petrusmok datant de 1951 et dédicacé par Malcom de Chazal.

litterature

« Ce livre fait partie du patrimoine mauricien » s’enthousiasme Julien Glannes.

literature
Julien Glannes nous dévoile son chef d’œuvre, à déguster sans modération.

 

Le lieu recèle de nombreux talents de la littérature mauricienne, du prix Nobel de littérature 2008 Jean-Marie Le Clézio (venu en personne visiter la librairie) aux épatantes Ananda Devi, Nathacha Appanah et Shenaz Patel, en passant par le poète Khal Torabully, l’incontournable Alain Gordon-Gentil, et même l’actuelle présidente de la République Ameenah Gurib-Fakim. Au total, on y compte plus de 200 ouvrages en français, en anglais et en créole, écrits du XIXème siècle à nos jours, proposés au public.

La librairie organise régulièrement des événements littéraires, animés notamment par le journaliste Finlay Salesse. De quoi fidéliser un public local comme étranger, de plus en plus séduit par la littérature mauricienne.