[Interview] Anahita : This is the place !

Nous avons rencontré en exclusivité le golfeur professionnel Nicolas Colsaerts, ambassadeur international d’Anahita Mauritius. Le Belge nous livre sans détour ses impressions sur le superbe parcours d’Anahita, à tout juste quelques semaines de la quatrième édition de l’AfrAsia Bank Mauritius Open.

Nicolas, vous êtes depuis de nombreuses années un partenaire fidèle d’Anahita – qui fête ses 10 ans cette année ! Que représente ce resort pour vous ?

Quand je suis venu à Anahita pour la première fois, j’ai téléphoné à mes proches aussitôt arrivé pour leur dire : « This is the place! » – et je ne faisais pas seulement référence au parcours de golf. Le resort se situe dans un cadre magnifique, l’architecture et la décoration intérieure sont superbes. De plus, la philosophie du lieu, érigée par les promoteurs d’Anahita, ainsi que le professionnalisme et la gentillesse du personnel, en font une destination tout à fait unique, aux atouts incomparables. Quand j’arrive à Anahita, je me laisse envahir par un sentiment de quiétude et de paix – qui est le bienvenu, au vu de ma vie trépidante passée sur les greens du monde entier à enchaîner les tournois !

Anahita Golf - Hole 17 Luxury Mauritius
Le parcours d’Anahita a été dessiné par Ernie Els. Comment le décririez-vous à nos lecteurs amateurs de golf ?

L’océan Indien avait besoin d’un « grand » terrain – j’entends par là, un parcours à la mesure de ce coin de paradis. C’est quelque chose qu’Ernie Els a bien compris : il a réussi à intégrer trois éléments clés pour rendre ce parcours exceptionnel. Tout d’abord, en imaginant un parcours contemporain qui réunit tous les ingrédients de l’architecture moderne du golf. Ensuite, il a su utiliser tous les éléments naturels qui font la beauté d’Anahita. Je pense par exemple à certains trous inoubliables, comme le 17, qui offrent une vue imprenable sur le lagon.  Enfin, le parcours offre autant d’intérêt pour les professionnels sur le circuit que pour les vacanciers qui ont envie de se faire plaisir. Selon le départ que vous choisissez et la force du vent, il peut être flatteur… ou sortir ses griffes ! Un dernier aspect qui m’a marqué à chacune de mes venues : l’entretien y est irréprochable toute l’année. C’est un vrai plaisir d’y jouer…

Rappelons que cette année, entre le 29 novembre et le 2 décembre, le domaine accueillera un tournoi très attendu : l’AfrAsia Bank Mauritius
Open (ABMO). Dites-nous, ce que cet événement représente pour vous ?

L’AfrAsia Bank Mauritius Open est une épreuve officielle inscrite sur le Tour européen. Peu de destinations golfiques peuvent se vanter d’accueillir un tel événement ! C’est donc un tournoi qui a ses lettres de noblesse. Il occupe une place très spéciale pour moi car Anahita est mon « home club ». C’est un vrai plaisir et un honneur pour moi de pouvoir montrer à mes collègues le club que je représente sur le Tour européen.

Anahita ABMO - Nicolas Colsaerts Luxury Mauritius
À titre personnel, quels sont vos objectifs sportifs pour les mois à venir ?

J’ai beaucoup d’attentes pour cette année ! Je souhaite évidemment arriver le plus haut possible au classement de la Race to Dubaï. Je me concentre aussi sur l’objectif de remporter un nouveau tournoi. Pourquoi pas l’ABMO à Anahita ? Étant ambassadeur du parcours, ce serait une très belle victoire. J’ai déjà été proche de la victoire dans le passé, 2018 marquera peut-être une nouvelle étape dans mon parcours.

Enfin, sur un plan plus personnel, racontez-nous : comment se passe la vie à trois dans la famille Colsaerts ? Avez-vous déjà emmené votre fils à Maurice ?

Tout se passe à merveille. Ce sera une grande première pour Jackson d’accompagner ses parents à Maurice. Il aura à peine 9 mois et pourra profiter de l’ambiance douce et feutrée d’Anahita avec Rachel, sa maman. On se réjouit de passer ces moments avec lui dans ce cadre privilégié.

Propos recueillis par Elena Boulart