La maison Oxenham, entre tradition et innovation

En 1932, Edward Clark Oxenham se lance un pari fou : produire un vin local à l’île Maurice. Faute de pouvoir produire son propre raisin, cet autodidacte se tourne vers une alternative plus accessible : les vins dits « mouillés », à base de raisins secs réhydratés. Près de 90 ans plus tard, zoom sur son héritage : une entreprise déterminée qui sait conjuguer l’innovation avec le meilleur de la tradition.

Audace, inventivité et savoir-faire local : voilà des mots qui définissent bien la maison Oxenham.

Après quatre générations, elle n’a pas pris une ride. Elle a su saisir les idées à mesure qu’elles fusent, sans jamais se laisser aller à l’immobilisme. D’abord novatrice sur la production de vin, elle se diversifie au fil des années en développant des expertises en importation, assemblage et embouteillage. Sa réputation se consolide alors qu’elle décroche des contrats avec des entreprises étrangères de renom, telles que Bellingham ou Antonin Rodet – véritable gages de qualité.

luxurymauritiusmagazine-nov2018-oxenham-photoanaisdercy-2
Crédit photo : Anaïs Dercy

Alors que le rhum suscite un réel engouement mondial, Oxenham lance sa distillerie et revoit par la suite sa gamme de rhum en 2010. Nommée « Bougainville », en l’honneur du navigateur, ses sept produits comptent aujourd’hui des rhums vieillis et travaillés, tels le XO et le VSOP.

Portée par sa créativité et son désir de partage, l’entreprise veut faire découvrir ses arômes ensoleillés au monde entier et part faire ses armes sur les salons internationaux. Au fil des retours, elle se perfectionne pour faire de son rhum un produit haut de gamme tout en conservant un authentique cachet mauricien… qui est alors primé dans les salons les plus reconnus. Il n’en faut pas plus pour que la gamme se lance dans une conquête digne de Bougainville et séduise l’Europe et les pays asiatiques !

Loin de se reposer sur ses réussites, Oxenham explore d’autres voies.

En associant les recettes traditionnelles de la famille et la maîtrise acquise au fil des ans, ses plus jeunes oenologues Fabien et Cedric Oxenham redonneront vie au rêve de feu Edward Oxenham : le vin à base de fruits locaux. La gamme de vins Divine, constituée de fruits emblématiques de l’île, verra ainsi le jour. Le Divine Letchi, qui rappelle les arômes d’un Gewurztraminer, ou le Divine Ananas et ses allures de Chardonnay, gagnent vite le coeur des amateurs en quête de nouvelles saveurs.

luxurymauritiusmagazine-nov2018-oxenham-photoanaisdercy-4
Crédit photo : Anaïs Dercy

Si rhum et vin de fruits dénotent déjà de la riche diversification qu’a amorcée la maison familiale, cette dernière ne s’arrête pas là et nous dévoile son futur projet : une bière artisanale aux parfums bien de chez nous… De quoi ravir les amoureux de produits travaillés aux arômes des îles !

 

Par Eugénie Sauzier de Rosnay