L’île Maurice plébiscitée par le World Travel and Tourism Council

Une destination sûre au niveau sanitaire ! Une nouvelle qui fait chaud au cœur… Les Mauriciens apprécieront après un confinement de plusieurs semaines. Maurice est en effet considérée comme une destination sûre s’agissant de la COVID-19. Et c’est au World Travel & Tourism Council (WTTC), l’autorité qui représente le secteur touristique privé du voyage et du tourisme dans le monde, que le pays doit ce statut.

Enfin une bonne nouvelle !

Malgré cette période des plus difficiles, les bonnes nouvelles peuvent égayer toute une nation. Quand une telle pointure que le WTTC reconnaît les efforts entrepris par Maurice, cela ne peut qu’apporter une lueur d’espoir. Comme l’explique la Tourism Authority sur son site, le gouvernement a lancé une série de procédures suivant l’évolution de la situation de la pandémie dans le monde telles que la fermeture progressive des frontières, l’application de mesures de confinement strictes, ainsi que l’isolation des malades et le suivi de contacts et de tests intensifs. Et la communauté internationale plébiscite ces efforts. 

Alors que Maurice n’a plus enregistré de cas locaux depuis le 26 avril dernier, le gouvernement a enlevé le confinement sanitaire à partir du 31 mai. La MTPA a ainsi mis en place une série de mesures sanitaires obligatoires pour activer la relance des activités touristiques. Le pays se tient de nouveau prêt à accueillir activement les touristes et voyageurs très bientôt.

À propos du WTTC : Rappelons que le WTTC regroupe plus de 200 PDG et présidents des plus grandes sociétés de voyage et de tourisme du monde, de toutes les géographies couvrant toutes les industries. Le WTTC s’efforce de faire connaître le voyage et le tourisme comme l’un des plus grands secteurs économiques du monde soutenant un emploi sur 10 (330 millions), dans le monde et générant 10,3 % du PIB mondial. Au cours des 30 dernières années, le WTTC a mené des recherches sur l’impact économique des voyages et du tourisme dans 185 pays.